Galopades ardéchoises


Je crois bien que je ne vous ai jamais parlé ici de ma passion pour l’équitation d’extérieur. En plus du surf et de la randonnée, c’est un peu mon activité de prédilection pour des vacances parfaites. Il y a deux ans j’ai eu la chance de tomber sur une promo intéressante du site Rando-cheval. 5 jours de randonnée (pension complète) à travers la Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche jusqu’au bord du Lac de Devesset et sur les plateaux du Haut Vivarais. Une belle cavalcade entre monts et vallées, à travers les forêts et les plaines de cette belle région… Rando cheval guide ArdècheDSC05457
J’étais alors à Paris, j’enchaînais des horaires tardifs, collée en permanence à mon écran d’ordi, et je commençais à faire une sérieuse overdose de bruit et de pollution. Du coup, ni une ni deux, j’ai fait les résa et hop, j’ai acheté mon billet de train direction Valence (en passant par Lyon). Ces 5 jours à cavalcader dans des vergers, de belles forêts et à travers de jolis village en pierres resteront à jamais gravés dans mon esprit, et je vais bien évidemment vous expliquer pourquoi. Non seulement j’ai trouvé notre guide équestre très intéressant et chaleureux, toujours prêt à mettre un peu d’animation, mais en plus je me suis particulièrement attachée à ma monture, System de son petit nom. DSC05477 rando plateaux et monts ardéchois

DSC05536'

System, mon héros de ces 5 jours de rando

J’attache une très grande importance à la bien-traitance des animaux et à leur bien-être dans une activité relevant  de notre plaisir. Il me semble important d’y veiller avant de s’engager dans une randonnée à cheval. J’essaie généralement de me renseigner sur mon futur hôte et sa cavalerie avant de me lancer dans une telle réservation. En plus de la bonne ambiance qui régnait, c’est vraiment ce qui m’a permis de passer un bon moment. Sentir l’attachement du guide à ses chevaux, et l’importance qu’il accordait à leurs soins quotidiens, était pour moi essentiel. Certes, il s’agit de « bêtes à travail » dont les corps peuvent subir les conséquences des longues saisons de randonnée, mais pour moi – et je me trompe peut-être – un cheval heureux est un cheval d’extérieur, qui s’entend bien avec ses congénères et avec son maître. Donc entre l’équitation en club et l’équitation d’extérieur je trouve qu’il n’y a pas photo, même si je pratique les deux.

DSC05525

Gros dodo mérité

DSC05427'rando cheval Ardèche

DSC05469'

Un petit cours de maréchalerie sur la route

DSC05537'

Randonnée cheval Ardèche

Lancée au grand galop, je suis bien incapable de prendre des photos nettes…

DSC05559 De mon côté, le fait d’avoir passé presque 5 jours d’affilés sur le dos du petit mais robuste System m’a permis de mieux cerner l’effort demandé au cheval sur un tel itinéraire. Je vois désormais cette activité non plus comme un exercice sportif  (ça l’est pour le cheval, pour le cavalier c’est quand même très différent du cours d’équitation) et récréatif, mais comme une sorte de nomadisme, un moyen de se déplacer et de découvrir de nouveaux paysages dans le respect de l’environnement. En bref, un moment privilégié, avant tout motivé par la relation homme-animal. L’égocentrisme n’a pas franchement sa place dans ce genre d’expérience (d’autant qu’on est en groupe !). Ou alors, on risque de ne pas y trouver son compte…DSC05573 Evidemment, si j’aime cette activité, c’est aussi parce qu’elle m’apporte quelque chose sur le plan personnel. Je trouve que la randonnée à cheval procure un sentiment de quiétude et de liberté inégalable. C’est un moment de calme et de sérénité toujours appréciable. Alors si on fait abstraction du prix (encore qu’en France, les tarifs sont plus que correctes), je suis prête à recommencer pour toutes mes vacances. :) Avez-vous déjà tenté l’expérience ? 

8 réflexions sur “Galopades ardéchoises

  1. ça donne mais graaaave envie ! Il m’arrive aussi de traîner sur le site de rando-cheval, ça laisse songeur :)
    Je faisais pas mal de rando quand j’étais plus jeune, aussi bien avec des amis de mon village qui ont des chevaux qu’avec mon centre équestre (rando de 3 jours avec mon groupe chaque été) et je dois admettre que ça me manque, et que je n’ai jamais retrouvé cette sensation de liberté, de plénitude et de coolitude qu’à dos de cheval dans les grands espaces… je vais peut-être me laisser tenter à mon tour :D

  2. Merci Rory ! Oui, il y a de très belles choses et les photos donnent toujours très envie sur le site. J’ai assez peu d’amis qui sont amateurs de treks à cheval, du coup je dois partir seule dans ces cas-là. Dommage car c’est vraiment le top !

  3. J’ai tenté et j’aime tellement ça que j’en ai fait le sujet de mon blog. Tu le dit super bien ici: la rando équestre, c’est la liberté et la découverte. Et voilà tu me donnes encore envie de repartir! Emilie

    • Je viens de découvrir ton blog ! Vraiment chouette ! J’irai y faire un tour régulièrement ;) Eh oui… C’est le meilleur moyen de découvrir une région pour moi ! J’ai hâte d’avoir mon propre cheval…

  4. Peut-être connais-tu Anne Mariage, qui a été une pionnière dans les années 60,en matière de tourisme équestre? Elle a créé « cheval d’aventure ». Elle était basée en Lozère mais a cédé son agence. Elle a publié cette année « chevaux d’aventure » chez actes sud, un livre magnifique (malheureusement sans photos-en cause la ligne éditoriale) où elle décrit les routes équestres qu’elle a ouvertes dans le monde entier, avec des guides locaux, des chevaux et des types de montures locales. Son site http://www.annemariage.fr, lui, propose un festin de photos!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s