Nager avec des dauphins en liberté : le rêve ?


Pour une fois, j’ai envie de lancer un sujet un peu plus « militant ». En me basant toujours sur une expérience de voyage, vécue en Australie, mais avec un gros bémol sur le fait de la conseiller. En effet, je tends à penser, que comme bien d’autres expériences touristiques, elle relève un peu du rêve égoïste. Quelque chose que l’on veut cocher sur sa « wishlist », sans vraiment réfléchir aux répercussions qu’elle peut avoir. Et comme je suis un peu jusqu’au boutiste quand il s’agit du bien-être animal et de la protection de l’environnement, je m’interroge.

Il aurait été hors de question de tenter l’expérience dans un Marineland ou  tout autre structure d’animaux en captivité. Non pas que je les mette tous dans un même sac, mais de manière générale, je boycotte les zoos ne pratiquant pas le sauvetage d’animaux sauvages et leur réintroduction en milieu naturel. A mon sens, il est irrespectueux d’aller observer ces imposants et gracieux mammifères tourner en rond dans un bocal à poisson. Et ça vaut finalement pour tous les animaux en enclos…

Concernant l’expérience elle-même, voilà ce que j’en dis. Si vous rêvez de nager avec un dauphin depuis votre enfance (c’est un grand classique) la meilleure alternative est ce genre de sortie en mer, à moins d’avoir la chance de le faire directement dans une ONG qui travaille à leur réintroduction en milieu naturel (à ma connaissance, elles sont plutôt rares…). Toutefois, vous devrez bien comprendre qu’il ne s’agit pas de jouer à  » Maya et Flipper le dauphin », car vous n’aurez pas le droit de les toucher. Du moins dans des pays comme l’Australie, où la réglementation est stricte pour le bien-être des animaux. Il faut généralement compter entre $60 et $85 AUD pour la croisière d’observation simple et entre $90 à  $150 AUD pour « nager » avec eux.

Sorrento in the Mornington peninsula

Mornington peninsula


Récit d’une expérience mitigée

Nous avons pu tester l’expérience dans la baie de Port Phillip (Mornington Peninsula) avec la compagnie Polperro dolphins swims. Cette dernière est recommandée par plusieurs guides et labels d’écotourisme, ce qui évidemment, ne dit pas pour autant que cette activité est bonne pour l’environnement… On se doute que les dauphins peuvent être dérangés par la présence du bateau.

Il s’agit d’une petite embarcation d’une quinzaine de place, de type petit chalutier, effectuant un court trajet dans la baie, variable selon les conditions météorologiques. Pendant que la capitaine balaie l’horizon de son regard et les fonds marins de son radar, l’équipage meuble le trajet d’anecdotes sur l’espèce recherchée (dauphin tursiop). De notre côté nous nous régalons du paysage, de la côte découpée et des plages de sable blanc.

Après une trentaine de minutes, nous arrivons près d’une jetée parsemée de masses sombres. Au moins, nous ne rentrerons pas bredouilles : si les dauphins ne sont pas au rendez-vous (pas encore…), les otaries sont bien là, elles. Après quelques consignes de sécurité, nous nous retrouvons vite dans l’eau, encerclés de ces animaux mignons, mais somme toute imposants. Nous ne devons pas faire de gestes brusques pour ne pas les effrayer. Mais les plus jeunes, surexcités, font des pirouettes et viennent jouer avec les cordons qui pendouillent de nos combinaisons. On ne sait pas trop quelle attitude adopter. Magique et déstabilisant à la fois.

Polperro dolphin experience

2239_1096413923122_2449_n

De retour sur le bateau, on nous informe qu’un groupe de grands dauphins a été repéré. Nos yeux scrutent l’horizon et les flots en vain…  Et puis, une, deux et trois nageoires dorsales font finalement leur apparition.  D’abord, les dauphins restent à proximité de la plage, visiblement intéressés par autre chose, leur casse-croûte, peut-être ? Quand enfin ils se rapprochent à vive allure du bateau, tout le monde doit rapidement se mettre à l’eau. Accrochés à une corde pour ne pas dériver, nous sommes lentement tractés par le bateau qui les poursuit. Ce banc d’humains que nous formons ne semble pas franchement susciter leur intérêt. Quant à l’eau trouble, elle n’offre qu’une médiocre visibilité. C’est en relevant un peu nos masques vers la surface, que l’on parvient à distinguer des ombres furtives. Les personnes les mieux placées les observent de près, mais le moment dure quelques secondes à peine.
2239_1096414323132_4889_n

2239_1096414563138_6293_n

Les 2 ou 3 tentatives qui suivent relèvent plus de la course à celui qui rentrera le plus vite dans l’eau que d’un joyeux barbotage. Les dauphins ne jouent pas et ne vire-voltent pas autour de nous…  Finalement, pour les voir évoluer, on se rend vite compte que rien ne vaut une place de choix sur le ponton. Idéal pour prendre des photos !

L’impression finale est donc mitigée. Nous sommes partagées entre le bonheur privilégié d’avoir pu observer ces dauphins tursiops, et la déception du côté artificiel et provoqué de cette rencontre. Je ne sais pas si ça vous fait toujours rêver… Mais moi c’est certain, je préfère désormais les laisser vaquer à leurs occupations de dauphins. 

2073_60932616488_1548_n

Polperro dolphins

6 réflexions sur “Nager avec des dauphins en liberté : le rêve ?

  1. Pingback: Whales&Dolphins watching in Kaikoura | Taste of Océalie

    • Oui, pas très « gracieux »… C’est la seule méthode efficace trouvée pour observer des dauphins en liberté sans les attirer par la nourriture. Du coup, j’ai trouvé plus intéressant de les observer depuis le bateau, et ce n’est pas évident de les prendre en photos ! ;) Ils sont furtifs

  2. La photo de la grappe humaine est terrible, comme tu dis ça ne donne pas envie, c’est un peu « pathétique »
    J’avais voulu faire quelques activités d’approche de la faune ainsi, mais mon mari a refusé pour ne pas gêner les dauphins. Il a tout a fait raison, je dois juste être raisonnée.
    Au final nous avons quand même vu des dauphins quand nous étions à Doubtful Sound, ils sont venus d’eux-même jouer avec le bateau, j’étais si ravie que j’en ai raté tous mes clichés !

  3. Super ce blog ! merci d’être venue chez moi, du coup, je fais un tour ici !

    Même expérience mitigée à propos de la nage avec les dauphins à Mayotte… 5 ou 6 bateaux comme le nôtre (sortie en mer de la journée pour nous le long de la côte nord : bôôôôô) et autorisation de s’immerger par groupe de 5 ou 6 parmi les dauphins : « restez grouper, déplacez vous lentement, ne les suivez pas…  » 10 minutes, j’ai aperçu une mère et son petit mais si vite… une nana dans le groupe n’a pas pu s’empêcher de partir en solo pour les mater de plus prêt, résultat ils se sont barrés. Ma copine était super contente, moi, je me suis dit qu’on les avait emmerdés pour une sensation perso très… bof.
    Je pense qu’à la limite, il faut y aller avec un particulier ou une particulière qui connait, respecte etc… et éviter surtout les bateaux à touristes (enfin, pour la ballade en mer, c’était super !)

    • Effectivement pour la découverte avec un local, ce serait le must du must, j’aime l’idée ! Ce côté business sur le dos de la faune sans contrepartie (au lieu par exemple de reverser une partie du chiffre d’affaire à une ONG de protection), je ne suis pas fan. Ce qui me fait froid dans le dos est d’imaginer le nombre de touristes par jour qui viennent les importuner… Alors la prochaine fois, une balade en mer me suffira oui :)

  4. Hello !

    Merci pour ton commentaire suite à l’article que j’ai publié sur le blog de Mathilde. Ça me permet de découvrir le tien et ton expérience.

    Effectivement, participer à une sortie d’observation est toujours mieux que d’aller dans un delphinarium mais on dirait que rien ne remplace une observation naturelle depuis la côte (j’avais tenté une approche similaire pour voir des lamantins dans leur environnement, et ça m’a également un peu déçue).

    Si tu le permets, je remets le lien de l’article sur ton blog, ça pourra toujours informer tes prochains lecteurs a ce sujet, merci :) :

    http://www.maathiildee.com/2014/05/29/orques-et-dauphins-en-captivite-ou-lenvers-du-decor/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s