Les « chocoholics » non anonymes de Melbourne


Melbourne est subtile. Peu importe le nombre de fois que l’on a arpenté les ruelles du CBD, Chapel st ou Brunswick st, on est jamais à l’abri d’un nouveau coup de cœur shopping ou culinaire.

L’une de mes dernières découvertes est la passion du chocolat à Melbourne. Depuis 1995, Suzie Wharton, « chocoholic » de naissance (« j’ai appris à dire chocolat avant papa et maman » s’amuse-t-elle), arpente les rues de la City pour partager son pêché mignon avec les touristes, mais  aussi les locaux « qui connaissent mal la ville ou qui n’ont jamais eu le temps ou l’indulgence de céder à la tentation».

Pour la guide, cela ne fait pas de doute : du bon chocolat on en trouve en Belgique, en Suisse,  mais aussi en Australie ! Ses précédents « voyages de reconnaissance », dans les chocolateries australiennes, mais aussi les plantations brésiliennes ou africaines, l’en ont convaincue : les artisans chocolatiers de Melbourne n’ont plus rien à envier à ceux du Vieux Continent.  « Je ne mange pas de chocolat blanc, tempère-t-elle en faisant passer son plateau dégustation, car il ne contient pas de poudre de cacao, uniquement le beurre». Ses goûts affirmés et son hyper-dynamise, laissent peu de temps à l’improvisation et aux questions. Mais qu’importe, les friandises s’enchaînent : les bonbons de grandes marques australiennes comme Haigh’s et Koko Black, les macarons du géant industriel Lindt, mais aussi les friandises de boutiques plus exclusives comme Chokolait, spécialisé dans le chocolat belge, et la pâtisserie Laurent. Quelques anecdotes historiques et artistiques permettent de reprendre son souffle entre deux pics de glucose et d’endorphine. Mon thé vert « purifiant », en fin de marathon, sera le bienvenu ;).

Sur le chemin du retour, je m’aperçois que j’ai oublié de retirer l’autocollant « I am a chocoholic » de mon manteau. Moi qui pensais rester dans l’anonymat, c’est plutôt raté…

Pour en savoir plus  sur les tours chocolatés de Suzie : http://www.chocoholictours.com.au

  • Quelques adresses coup de ♥ :

Koko Black : il s’agit d’une réelle institution du chocolat, un vrai Empire dédié au cacao. En tout, ce sont pas moins de sept magasins qui sont dispatchés dans la ville. Il est possible d’observer le chef en pleine action derrière la vitrine du shop situé dans le Block Arcade. Coup de coeur pour la glace au chocolat. Le chocolat chaud est délicieux mais le prix est excessif.

Chokolait : 318 Little Collins Street  Melbourne VIC 3000

Quand le chocolat devient une oeuvre d’art, c’est à Chokolait, boutique belge, que ça se passe! Le client peut faire une sélection de saveurs pour faire ses propres créations.

Gânache : 245 Collins St, Melbourne, VIC 3000

Ce nouveau magasin de Collins st est un temple du chocolat sculpté et de la pâtisserie fine. Son grand-frère situé  à Toorak a gagné le coeur des chocoaddicts depuis belle lurette. Il est désormais possible de profiter du savoir-faire d’Arno Beckes dans le centre-ville.

Shocolate : 3/296 Brunswick St, Fitzroy, VIC 3065

Une adresse de choix pour déguster macarons, caramel et chocolat chaud à la noix de coco (miam).

2 réflexions sur “Les « chocoholics » non anonymes de Melbourne

  1. Gnnnnn Koko Black <3
    Mais je crois que le meilleur chocolat que j'ai jamais dégusté à Melbourne (et de toute ma vie d'ailleurs) c'était à The Hardware Society (qui font des brunchs de fou en passant)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s