Spécial backpackers : le match YHA-BBH


{Pour les non familiers de ce jargon de baroudeur de l’hémisphère sud, le terme « backpacker » désigne l’auberge de jeunesse, mais aussi l’adepte des auberges de jeunesse) . En Nouvelle-Zélande, il y a deux types d’auberges de jeunesse reconnues par l’office de tourisme nationale : ceux appartenant à la Youth Hostels Association (une cinquantaine selon leur site Internet) et ceux appartenant au label BBH (il y en a 290 à ce jour). La question que je me pose dans ce post est la suivante : c’est quoi la différence, et surtout c’est où qu’on dort le mieux ?

Pour notre périple d’une vingtaine de jours en NZ, après avoir longuement hésité entre le van et la voiture, Ana (ma soeur) et moi avions finalement opté pour la voiture ce qui ne nous laissait que l’alternative de l’hébergement en backpackers . Que ce soit clair, l’option cheap reste bien-sûr le van ou le camping-car (ou le camping en été!) mais vu que nous avions relativement peu de nuits à passer et que nous ne voulions pas perdre de temps, la voiture semblait le moyen de transport le plus approprié. Le climat hivernal a lui-aussi lourdement pesé dans la balance.

M’enfin résultat des courses : Apex nous a généreusement prêté une de ses plus vieilles épaves et pas sur que l’on aurait eu plus froid dans le van que dans certains backpackers, très mal isolés et/ou radin sur le chauffage. Quand je dis ça, c’est que certains n’hésitent pas à franchir certaines limites (pas du tout de radiateur ou minuterie de 30 minutes en pleine nuit). Etant écolo, je ne me ferai pas l’apôtre des hôtels surchauffés et du radiateur électrique, mais si le backpacker veut jouer l’étiquette écolo, autant qu’il la répercute sur cette économie d’énergie sur ses tarifs, ce qui n’est jamais vraiment le cas.

BBH card vs YHA membership : c’est quoi le mieux ?

Coup de gueule à part, il fallait ensuite mettre au point une stratégie d’économies maximales (eh oui, je suis quasiment au chômage maintenant, il faut bien que je me rende à l’évidence après plusieurs semaines de déni) et comme les YHA comme les BBH proposent des cartes de fidélité ma soeur et moi sommes devenues des membres à part entière du club des backpackers. La carte YHA est valide 18 mois et coûte 42 NZ$. La carte BBH est valide un an et coûte un peu plus cher, 45 NZ$. Toutefois, le prix d’une chambre en YHA est plus élevé qu’en BBH (généralement 30 à 40 NZ$ pour les YHA contre 25 à 35 NZ$ pour les BBH). Les avantages pour BBH : une économie allant de 3 à 8 dollars par nuit et par personne, 20 NZ$ de crédit téléphonique offerts ainsi que la possibilité de bénéficier de réductions auprès de divers opérateurs (par exemple : moins 10% sur le ticket de ferry inter-îles).

Les avantages de YHA sont comparables. Si la réduction par nuit est légèrement moins importante, les membres se voient offert une nuit gratuite en dortoir (plutôt cool). Pas de crédit téléphonique d’offert mais 15 minutes d’Internet gratuites, ce qui – on est d’accord – est vraiment symbolique… J’en profite pour signaler que très peu de backpackers offrent l’Internet gratuit et illimité, à mon grand désespoir. Les plus généreux le signalent généralement en LETTRES CAPITALES dans les petits guides-annuaires qui vous sont attribués lorsque vous devenez membre. Parmi ceux que l’on a testé (des BBH principalement), il y avait le Deco backpacker à Queenstown et Neptune à Greymouth.

Enfin pour ce qui est des critères de confort et de propreté, je crois qu’il n’y a pas photo. YHA coiffe BBH haut la main, ce qui explique aussi la légère différence de prix. D’ailleurs, il me semble que les YHA s’engagent également davantage sur le plan environnemental dans leur charte, que les BBH. Mais bon, ne vous attendez pas non plus séjourner dans de magnifiques chambres et bâtisses en plein coeur de la nature en choisissant les YHA. Le tout reste très sobre, dans l’esprit backpacker.

De mon côté,  je n’avais pris que la carte BBH (achetée à mon arrivée au Brown Kiwi BBH à Auckland) et n’ai vraiment pas regretté. Vous la rentabiliserez automatiquement si vous partez plus de 10 jours et surtout, gardez à l’esprit qu’il y a plus d’auberges de type BBH que d’auberges YHA en Nouvelle-Zélande. C’est donc la plus utile quoiqu’il en soit. 

Par contre, si vous n’êtes pas du genre à faire les résa en avance et que vous êtes tatillon sur le choix de votre hébergement, je vous conseille de prendre les 2 ! C’est l’option la plus simple pour ne pas vous prendre la tête à l’heure tardive de chercher une chambre. Dans certains villages isolés de l’île du sud, il n’y a pas de BBH ou de YHA. Mais avoir les deux cartes réduit quand même les risques de mauvaises surprises!

Pour finir, je partage  mes coups de coeur BBH  :

  •  Barnacles seaside Inn à Paraparamau beach : cette jolie bâtisse a gardé la déco d’époque et offre des chambres avec vue sur la mer. Dans le salon commun, on s’y sent comme à la maison. Vous risquez de rencontrer quelques squateurs, installés depuis plusieurs mois, mais ils sont plutôt « friendly ». Quant à la gérante des lieux, tout aussi sympathique, elle est toujours ravie d’engager une conversation !
  • Funky Green à Rotorua : superbe backpacker autant pour ses parties communes bien décorées, que pour ses efforts en matière d’environnement (compost qui va directement aux cochons du fermier du coin, économies d’énergie, recyclage au top). Une fois de plus très familial et tout confort. Les gérants vous offrent les épices, le thé et le café à volonté, ainsi que des bières en échange d’une petite rétribution (à placer dans une boîte). Il y a même une petite bibliothèque d’échanges de livre. Bref : top !
  • Dolphin lodge à Kaikoura : joli backpacker avec terrasse donnant sur la mer et les montagnes. Les randonneurs apprécieront le spa et les hamacs dans le jardin. Les parties communes sont confortables et les gérants sont hyper à-cheval sur le recyclage. Seul bémol : peut être bruyant quand il est plein à craquer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s