NZ tour : Dunedin et la péninsule de l’Otago


Cette région n’est pas toujours appréciée à sa juste valeur. Située au Sud-Ouest de l’Ile du Sud, la péninsule de l’Otago offre pourtant son lot de falaises plongeant à pic et de petites criques désertes. En plus d’être particulièrement photogénique (voir le petit diaporama), c’est la région idéale pour observer la faune marine de la N.Z.

Sandfly bay : lions de mer, manchots et dunes à perte de vue

Parmi les spots les plus privilégiés, je conseille la plage de Sandfly bay (accessible par Seal Point road), parfaite pour observer les manchots à yeux jaunes, une des espèces de manchots les plus rares au monde, et les lions de mer de Nouvelle-Zélande. Franchement, je pensais pas, mais ça fait quelque chose de voir un pingouin pour la première fois (bon, pingouin est un abus de langage je trouve le terme beaucoup plus craquant).

Sandfly beach doit être assez hostile en été puisque comme son nom l’indique les petites mouches de sable (qui piquent et grattent!) y sont particulièrement abondantes. Mais par contre, qu’est ce qu’elle est photogénique ! En arrivant sur cette plage, on a vraiment la sensation d’avoir atteint le bout du monde (bien que ce soit le cas quasiment partout en NZ…). Le raffut des vagues est incessant, si bien qu’on se demande comment ces gros patapoufs de lions de mer font pour dormir. D’ailleurs, faites attention : ils dorment oui, mais ils ont de bonnes oreilles (même si on ne les voit pas) et si par mégarde vous faites barrage entre la mer -son garde-manger, et la plage -son hôtel- vous risquez de vous faire une petite frayeur!

Sandy mount et ses vues époustouflantes

Autre endroit magique, situé tout au bout de Sandy mount road. Il s’agit d’une ballade d’une petite heure depuis le parking qui vous mène à deux points de vue sur la baie, dont un impressionnant gouffre (The Chasm) qui offre de magnifiques contrastes entre les falaises ocres et l’océan. L’autre lookout s’appelle Lovers Leap. Avant d’y parvenir, le visiteur devra slalomer entre les moutons à travers de jolies prairies et  patauger dans quelques flaques de boue. La vraie Nouvelle-Zélande dans toute sa splendeur quoi.

Nous avons très rapidement visité Dunedin, capitale de l’Otago. Pas mal de petites boutiques sympas sur George st, mais pas tant de beaux monuments à se mettre sous l’objectif (si ce n’est la très belle gare). C’est une ville où il fait bon vivre, disent certains, et cet ancien bastion écossais (Dunedin est le terme gaélique pour Edimbourg) a effectivement des airs de ville européenne. Mais pour le touriste lambda, c’est surtout l’occasion de faire un peu de shopping et de tester les nombreux bars et restaurants, qui se font la course au plus original.

Moeraki beach et ses drôles de rochers

Il faut payer 2 dollars pour y accéder (dommage), mais les photographes apprécieront, surtout au levé du jour et à la tombée de la nuit pour faire de jolis effets. Ces gros rochers calcaires dits « boulders » ont une forme de carapace de tortue, quand ils ne forment pas une sphère parfaite. Ils seraient le fruit de 60 millions d’années d’érosion et se seraient formés dans l’océan, nous expliquent les panneaux.  Mais c’est à peine si l’explication nous satisfait. Vraiment mystérieux ces boulders.

Où dormir ?

De notre côté, nous avons dormi chez une amie. Mais après avoir fait le tour des backpackers disponibles dans le coin et consulté les avis, je pense que le Mc farmer’s BBH, avec son loundge cosy en bois vaut le détour. Et c’est le seul situé sur la péninsule. Leur site Internet :  http://www.otago-peninsula.co.nz/accommodation/mcfarmers.html

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s