Les îles du Golfe de Hauraki : Rangitoto


A quelques encablures d’Auckland (20 minutes de ferry exactement), les touristes peuvent visiter différentes îles volcaniques de petite étendue, qui offrent des panoramas différents et toujours grandioses. Mercredi, je me suis promenée à Rangitoto, une île inhabitée mais ouverte au public, dont le nom signifie  « Ciel rouge sang » en maori, non pas en raison de l’éruption qui l’a faite naître, mais en mémoire d’une sanglante bataille entre tribus maoris.
IMG_2608

Née d’une éruption volcanique survenue il y a près de 600 ans, l’île se distingue de loin par sa forme conique. Et de près, par ses champs de lave noire, encore très compacte (chaussures de marche recommandées!). L’île est tout de même recouverte d’une végétation très dense où s’enfoncent de nombreux sentiers. J’ai emprunté celui qui mène directement au sommet et qui prend 2 heures. Je n’ai pas été déçue par le point de vue sur le Golfe de Hauraki. Paisible. Reposant. Mais je ne pense pas que j’aurais apprécié rester prisonnière sur cette île en ratant le dernier ferry (15h30!), surtout avec les températures fraîches du moment.

Ce week-end je vais visiter l’île – cette fois habitée – de Waikehe, où s’est développée une communauté d’artistes et d’agriculteurs bio. Let’s see the hippies !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s