5 things you should know about kiwis !


Avant de partir, il faut bien avouer que je savais peu de choses de ce peuple. Pour moi la Nouvelle-Zélande c’était surtout les All Blacks, les maoris, des moutons  (plus que d’habitants, et ça c’est vrai), quelques hippies dans leurs cabanes, des collines verdoyantes à perte de vue… Clairement, je simplifie, mais à peu de choses prêt, c’était ça la Nouvelle-Zélande.

Donc, après avoir épluché quelques guides et visionné des films kiwis, je vous fais partager mes découvertes.

  • Les kiwis détiennent le record de l’histoire la plus courte au monde ! En effet, il s’agit d’un des derniers territoires découverts par l’Homme, que ce soit par les maories, arrivés entre 1050 et 1300 de la Polynésie, ou du côté des Anglais, qui n’y débarquèrent qu’en 1642.
  • Les Néo-Zélandaises sont les premières femmes du monde à avoir acquis le droit de vote, dès 1893. Ce qui est peut-être à relier avec un contexte politique très libéral dans un pays colonisé sur le tard. L’Australie, de peu son aîné, a suivi le mouvement quelques années plus tard (1902).*
  • Les maoris représentent 15 % de la population néo-zélandaise, soit 600 000 personnes. Par comparaison, leurs « voisins » aborigènes ne représentent qu’un pourcent de la population australienne…
  • Les Néo-Zélandais sont de grands voyageurs. Contrairement à nous qui sortons rarement de notre douce France, à part pour faire l’écrevisse au ClubMed de Marrakech, ou boire des mojitos à Benidorm, il y a comme un rite de passage qui pousse les Néo-Zélandais à partir découvrir le monde. La « big OE » comme ils l’appellent, pour Oversea Experience, serait une manière de se détacher de l’image de peuple campagnard, coupé du reste du monde. Mais je crois que les kiwis sont tout simplement curieux de nature.
  • Les kiwis aiment beaucoup blaguer, et tout particulièrement se moquer des Australiens (un peu comme nous avec les Belges). Ils considèrent que ce sont des incultes, qu’ils sont très « brut de décoffrage ». Mais bizarrement, ils sont aussi très nombreux à s’exiler en Australie pour quelques années… Tiens tiens.
    Exemple de blague : « What’s the difference between an Aussie wedding and an Aussie funeral ? At the funeral there is one fewer drunk. »

PS : et pour la culture générale, le Premier ministre est John Key (centre-droit), il y a 4 331 600 d’habitants en NZ, soit juste un peu plus qu’à Melbourne, et la capitale n’est pas Auckland mais Wellington.

* J’ai appris par la suite que c’est à lié au contexte démographique : les hommes étaient peu nombreux sur l’île en raison des guerres néo-zélandaises. Et il fallait bien que les élections aient encore lieu ! ;)

Une réflexion sur “5 things you should know about kiwis !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s